Antonio, José, Ronny et tous les autres!

Quelques stops et un bus plus tard, nous voilà arrivés au coucher du soleil à Quepos! La ville elle-même ne laissera pas un souvenir impérissable, mais elle dispose de deux atouts majeurs:

  • le parc Manuel Antonio, à quelques kilomètres de là, promet une profusion d’animaux et des paysages de rêve;
  • Ronny et Sharon, deux adorables ticos qui nous attendent pour une nouvelle session de couchsurfing!

On retrouve très vite ces deux derniers, et la discussion démarre facilement. Le sujet est tout trouvé, car ils partent dans moins de deux mois pour un voyage au long cours, sans date de retour.

sunset à Quepos

On s’achète un café para llevar avant de sauter dans le bus, et nous arrivons à l’ouverture du parc Manuel Antonio. A peine une demi-heure de marche et déjà, on croise des agoutis, des biches… à quelques mètres de nous! Le ton est donné, nous aurons de la chance aujourd’hui 😀

balade au parc manuel antonio

biches sauvages.JPG

un agouti.JPG
L’agouti en question

plage manuel antonio

On se donne les moyens quand même, se déplaçant comme des ninjas, à s’abimer les yeux pour trouver tous ces animaux dans l’épaisse jungle! Entre deux sentiers, on pique une tête dans l’eau pour oublier qu’il fait 40°C. Que du plaisir on vous dit!

beau palmier

oiseau à l'oeil bleu

playa manuel antonio -

singe capucin

singe capucins

relax les singes
Même les capucins ont chaud

Puerto escondido.JPG

Un paresseux
Notre premier paresseux, wouhou!
plage manuel antonio blindée
Tout le monde reste sur la plage principale, à nous les sentiers et les petites plages desertes! 😉
raton laveurs
Les pickpokets complotent, qui sera leur prochaine victime?

raton laveur

vue du parc

lézard vert

Playa gemelas

iguane sur la plage

la chasse aux iguanes
Chez les jaunes, l’heure est à la chasse après le jeu de confort!

bernard-l'hermite

notre plage.JPG

singe écureuil
Le -tout petit- singe écureuil

singe écureuil-.JPG

De retour à Quepos, Ronny a une nouvelle à nous annoncer. Il sait que notre prochaine étape est San José, la capitale, et sa famille y habite. Il a donc tout simplement demandé à ses parents s’ils voulaient bien nous héberger, et ils sont d’accord! Surpris et touchés par tant d’hospitalité (on ne connaît Ronny que depuis 24h!), on accepte.

Marleen et Walther – que de prénoms anglophones tout de même – nous accueillent comme des rois, et on en oublie que San José est un ilôt de béton au milieu de la jungle. Les quelques bâtiments historiques, comme le théâtre national, donnent un peu de cachet à la ville. Mais on sent que la ville a connu un rapide développement dans les dernières décennies.

parque central de San jose

teatro national

street art à san José-.JPG

street art à san José .

centre de San José

Marché central de San José.JPG
Le marché central de San José, un incontournable
plantes médicinales
La médecine naturelle a encore de beaux jours devant elle au Costa Rica

marché de Cartago

Aguavana (2)
La guayabana, à consommer en jus (merci Jimmy!)

Sur les conseils de Marleen, on s’excentre pour découvrir Cartago et sa basilique Notre Dame des Anges, patronne officielle du Costa Rica. Des millions de pèlerins s’y rendent chaque année, certains à genoux sur 20km!

basilique de Cartago

basilique de Cartago -

mascarada, Cartago
Las mascaradas, tradition populaire du Costa Rica

La nuit tombe, et nos deux hôtes nous font monter en voiture pour aller au restaurant avec vue sur San José! Hélène en profite pour tester l’agua dulce, boisson typique du pays obtenue à partir du jus de canne à sucre chauffé à haute température.

Vue nocturne sur San José.JPG

C’est le moment de partir, et Marleen et Walther tiennent à nous ramener à la station de bus. On s’embrasse, on se promet de donner des nouvelles, et on fait coucou quand la voiture s’éloigne. Nous sommes déjà un peu de la famille!

4 comments on “Antonio, José, Ronny et tous les autres!

  1. j’aime bien le « Hélène en profite pour tester l’agua dulce, boisson typique du pays obtenue à partir du jus de canne à sucre chauffé à haute température. » et toi JB tu n’as pas goûté à la boisson locale alcoolisée ? 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s