Go slow my friend

Welcome to Belize!

Nous voilà donc dans la deuxième étape de notre voyage, dans ce pays à part en Amérique centrale. L’occupation anglaise de ce qui s’appelait anciennement le Honduras britannique (cruel manque d’imagination) a laissé des traces, à commencer par la langue. Dans ce pays pas plus grand que la Bretagne, on parle l’anglais, on est plus Bob Marley qu’Enrique Iglesias, plus rhum que mezcal.

Après avoir aisément traversé la frontière mexicaine, nous arrivons à Belize City et sommes directement accueillis par une averse tropicale. Qu’à cela ne tienne, nous prenons dès le lendemain le large pour Caye Caulker, une des nombreuses îles coraliennes du pays.

arrivee-sur-caye-caulker

Et là, nous y sommes: cocotiers, mer turquoise, reggae… on est bien dans les Caraïbes! Ici on vit du tourisme et de la pêche, et le principal mot d’ordre: Go Slow! On ne veut froisser personne, alors on s’exécute 😀

rue-principale-de-caye-caulker
Les Champs-Elysées de Caye Caulker

rue-coloree-caye-caulker

cabane-caye-caulker

caye-caulker-style

maison-des-rastafary
Rastafari positive vibration, roots Babylon!

 

 

coconut-on-the-beach

plage-de-caye-caulker

plage à Caye caulker.JPG

Un peu de farniente à la plage, une gorgée de Belikin, la bière locale, puis on s’extirpe du hamac pour faire le tour de l’île. Mais doucement, hein!

chemin-dans-le-sud-de-caye-caulker

tour-de-lile

rue-caye-caulker
A priori, nous ne sommes pas nombreux à nous motiver!

signalisation-caye-caulker
‘Climate change trail’, idéal après les pluies diluviennes qui s’abattent sur l’île la nuit.
pont-des-crocodiles
Un aventurier en plein effort

signalisation-caye-caulker

Cette balade nous a donné faim, c’est alors le moment d’essayer le plat typique du Belize, le stew chicken – rice & beans.  A 3,5€, ça reste un peu cher pour nous (nous n’avons encore jamais payé ce prix pour un plat depuis le début du voyage) mais qu’est-ce que c’est bon!! Et on est calés pour 8 heures!

mums-fast-food

notre-premier-stew

Il ne reste plus qu’à se diriger mollement vers un des pontons de l’île, et profiter du coucher de soleil.

premier-sunset-a-caye-caulker

deuxieme-sunset-a-caye-caulker

Allez, on se bouge! Incontournable de l’île, et tombant particulièrement à pic pour notre anniversaire, la journée de snorkeling. Tortues marines, requins nourrices, raies, et des dizaines d’espèces de poissons se laissent approcher dans la réserve marine d’Hol Chan et ses alentours, le long de la deuxième plus grande barrière de corail du monde.

coral-garden-caye-caulker

tortue-au-milieu-des-poissons

tortue

raie

joli-poisson-bleu

nurse-shark

shark alley, caye caulker.jpg

sous-locean

A ce rythme, il serait aisé de rester sur Caye Caulker quelques semaines… Mais nous n’allons pas limiter notre découverte du Belize à cette seule île. Cap sur le continent matelots!

7 comments on “Go slow my friend

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s